Les technologies à cordes d'Unitsky

English     Russian

La réalité prochaine mondiale

 

 

 

 

 

SkyWay à grande vitesse
SkyWay ultra-rapide

 

Vous vous trouvez sur le site personnel de l'ingénieur Anatoly Unitsky - de l'auteur et de l'ingénieur général des technologies à cordes d'Unitsky.

Il y a trois ans on élaborait d'une manière intense la quatrième génération des technologies à cordes qui a reçu le nom "RSW": Rail Sky Way - "Le Chemin Ferré Céleste". Notamment avec cette génération la plus progressive de la technologie d'innovation de transport, on a décidé d’entrer à la bourse mondiale.

La quatrième génération des technologies à cordes selon ses caractéristiques se distingue de la troisième comme l'avion moderne turboréacteur se distingue de l'avion à hélice avec le moteur à piston, bien que l'un et l'autre se rapportent à l'aviation, ou, comme iPhone du portable ordinaire. Aujourd'hui iPhone se distingue du première génération des portables qui pesaient plus de 1 kg et coûtaient près de 10 mille dollars, c’ est comme ZIL-131 de 2001 de l'émission sur le polygone de la première génération du transport string dans la ville d'Ozery de la région de Moscou se distingue de ce que nous envisageons de commercialiser dans un proche avenir.

Pour la première fois on a été lance la capitalisation graduée des technologies à cordes par le crédit national. Pour ce faire, la propriété intellectuelle et des know-how, créés au cours des 36 ans précédentes, ont été "emballé" dûment et sont portés à la juridiction britannique. Ils furent évalués comme la propriété par des experts indépendants ayant des licences internationals, et sont apportés à la compagnie Euroasian Rail Skyway Systems Ltd (Londres, la Grande-Bretagne). Donc, le propriétaire de ces centaines know-how et les droits à eux, à présent, est non l'auteur, mais cette compagnie britannique, l'un des fondateurs de laquelle est l'auteur des RSW-technologies lui-même.

Presque la même histoire s'est passé de plus de 120 ans, quand la composition du boisson, qui est devenu alors populaire dans le monde entier a été privé. Grâce à know-how, la compagnie propriétaire de la technologie innovante, connu aujourd'hui sous le nom "Coca-Cola", a gagné plus d'un billion de dollars. Si la compagnie a dévoilé ses secrets technologiques, serait-il créer cette entreprise en général?

Vous ne trouverez pas ni dans Internet, ni chez les concurrents, ni chez les partisans et les adversaires, l'information sur les particularités technologiques de la quatrième génération des technologies à cordes. Dans l'espace informatique de la planète cette information manque. En ayant dans son actif la technologie principale à la branche, notre compagnie a l'intention de gagner aussi avec ses actionnaires et ses investisseurs plus de trillion des dollars, et de rester au marché mondial pas moins de 100 ans, avec une part de plus de 50%. En effet, le propriétaire de la scierie l'exploitant forestier Boeing réussit à réaliser cela avec ses avions touts métalliques. Et notre technologie des véhicules sera "plus rapidement" les technologies de l'empaquetage de l'eau gazeuse, qu'au temps soviétique j'achetais selon 5 copecks pour le verre, bien qu'elle s'appellait alors "la limonade", pas "le Coca-Cola".

Ce site d'information indique сe que nous sommes capables de créer la technologie des véhicules de la quatrième génération et entrer au marché pendant trois ans.

Notre histoire, longue d'à peine 36 ans, est considérablement plus courte de l'histoire de nombreuses autres technologies des véhicules. Par exemple, la technologie "selle", comme l'innovation, de l'idée à l'échelle de mise en œuvre, il a fallu la voie de la longueur de mille ans, et "brides" - 700. Non seulement l'idée, mais la structure de la fusée à trois étages avec les stabilisateurs et les lignes aérodynamiques l'artilleur Kazimir Sémionovitch, le petit gentilhomme polonaise de la Grande Principauté Lithuanien, a exposé dans son livre encore au milieu du 17-ème siècle. La compagnie "Siemens" a fallu 66 ans et 6,5 milliards d'euros pour le développement de la technologie des trains au coussinet magnétique, pour recevoir ensuite l'ordre de 1,5 milliard de dollars et de construire une route de "Shanghai - l'Aéroport". La compagnie "Airbus" a passé presque 10 ans et a depensé de 10 milliards d'euros seulement sur l'élaboration de la documentation de l'airbus A380, puis environ 2 milliards sur la fabrication en metal du cinq d'essai airbus.

La certification sera effectuée sur des pistes d'essais de longueur totale de 34 km - environ que la longueur de route "Shanghai - Aéroport". Il est nécessaire de construire les estacades "clés en main" de charge (1 km), municipal (3 km) et interurbain ultra-rapide (30 km) avec le matériel roulant correspondant et l'infrastructure. Pour cela, il est nécessaire 300 millions de dollars pendant trois ans - à peu près autant que le développeur a investi ses propres fonds dans les années précédentes. Sans certification internationale du système, aucun client ne pourra pas commander le chemin ni de charge, ni municipal, ni ultra-rapide (jusqu'à 500 kilomètres par heure). Et sans les commandes il n'y aura pas aucun business du tout.

Ce ne sera pas nécessaire pour les États, pour les fonctionnaires, pour les banques, pour les fonds risques, pour les oligarques, pour les grands investisseurs, pour les monopolisateurs-travailleurs du transport - les travailleurs du transport. On a été testé plusieurs décennies de tentatives pour les atteindre par le développeur. S'ils viennent, seulement avec un but - n'ayant rien mis, tenter d'enlever ce qu'est fait non par ceux-ci et non pour leurs argent.

Cependant, les pistes d'essais sont nécessaires à la compagnie-le propriétaire de la technologie et s‘est pourquoi on a commencé l'actionarisatio populaire. Nous, les utilisateurs ordinaires des services de transport, nous avons besoin de cette technologie des véhicules, presque réalisée. Ensuite, nous pourrons rendre, par exemple, de Moscou à S.-Pétersbourg, Minsk et Kiev en 2 heures et 10 euros.

Nous devons convaincre seulement un million des investisseurs à investir dans la certification de la technologie à 200 euros. Ou 100 mille - selon 2000 euros. Et alors, avec les investisseurs qui sont devenus les actionnaires et les copropriétaires de la technologie, nous etrerons au marché mondial avec un principalement nouveau produit de transport, avant tout et pour tout. On sera réalise la certification et la démonstration à tout le monde des avantages technico-economiques de la technologie à corde à la fois dans trois segments du marché de transport: de charge, municipal et l'interurbain ultra-rapide.

Ces know-how, qui seront divulgués sur les pistes d'essais, seront brevetés préalablement dans le monde entier. Tous les actionnaires de la compagnie deviendront les copropriétaires de la technologie. Et puis - les propriétaires de ces projets ciblés dont la technologie est utilisée. Il y a plus de mille de ces projets. Et, ensuite, - recevoir les dividendes pendant tout le cycle de vie de la technologie - pour la plupart des projets, pas moins 100 ans. Les actionnaires pourront vendre également leurs actions qui ont renchéri pour ce moment-là à centaine et, probablement, et à mille fois.

Au moment de la sortie de la compagnie avec sa technologie avancée et à croissance rapide à le plus grand marché mondial avec la technologie des véhicules percée chacun peut devenir le chançard - l'actionnaire.

Plus d'informations sur le site - www.rsw-systems.com

M. Anatoly Unitsky
Adresse pour la communication: info@yunitskiy.com

 

 
 
English version

Russian version

Sur l'auteur

Contacts

SkyWay urbain en saillie
SkyWay urbain pendu

 

SkyWay urbain suspendu
SkyWay urbain suspendu

 

SkyWay routier en saillie
SkyWay routier pendu

 

SkyWay routier suspendu
SkyWay routier suspendu

 

Le port maritime SkyWay
Le port maritime SkyWay

 

Les projets de développement
Les projets de développement

 


© 1977—2014 Anatoly Unitsky. Tout droits réservés